Logo
Jumeaux et plus 45

Pathway

Tout savoir sur les poux

pouLe pou vit exclusivement dans les cheveux. Certains disent qu’il aurait une préférence pour les cheveux clairs. En tous les cas, il n’aime pas les Japonais, chez qui on n’en a jamais décelé. Partez du principe que le pou peut coloniser toutes les toisons. Ce qui est sûr, c’est qu’il préfère les enfants ayant une tendance à transpirer de la tête. C’est moite, doux et chaleureux comme tout, un véritable petit nid. Comme vous pouviez le craindre, il a aussi une préférence pour les cheveux longs des petites princesses.

LA TRANSMISSION DU POU, vérités et idées reçues :

Le pou ne saute pas, il rampe et se transmet donc obligatoirement par contact direct : en se faisant un câlin ou en chahutant à l’école.  Les poux se propagent facilement entre enfants vivant ensemble dans un même lieu.
Les contaminations indirectes : il peut transiter par un oreiller, un canapé, les appuie-tête de la voiture mais aussi par le partage d’objets tels que les chapeaux, peignes/brosses, écouteurs. Et n’oubliez pas que les appuie-tête du bus du ramassage scolaire constituent un danger permanent.
Le pou est un grand nageur, même dans les piscines, donc, tenter de le noyer ne sert à rien. Un bonnet de bain est la meilleure arme.
Malpropreté ! Non, nous disent les spécialistes, au contraire, il semblerait que ces bestioles préfèrent les cheveux propres.

SON HABITAT:

Le pou vit à quelques millimètres du cuir chevelu puisque c'est là qu'il se nourrit. Il aime bien être au niveau des   oreilles ou sur la nuque, c’est dans cette zone que vous rencontrerez les lentes. Gardez en tête :
qu'une lente située à moins de 5 mm du crâne peut être vivante ou vide suite à éclosion
qu'une lente située à plus de 5 mm du cuir chevelu est obligatoirement « morte ». En effet, cela signifie que la lente s'est éloignée du crâne au fur et à mesure que le cheveu poussait.

LES SYMPTOMES:

Les poux peuvent entraîner une démangeaison du cuir chevelu. L’enfant se gratte beaucoup.
Ne cherchez pas les poux (1mm, difficiles à voir) mais les lentes, grisâtres et ovales, ressemblant à des pellicules mais fixées fermement au cheveu, à proximité du cuir chevelu.

LA REPRODUCTION des poux en chiffres :

Un pou vit 6 à 8 semaines.
La femelle pond près de 300 œufs, les lentes, au rythme d'une dizaine par jour. En 10 jours, la lente devient un pou et est rapidement capable de pondre à son tour, d'où la nécessité d'agir très vite. Il est absolument indispensable de rompre le cycle de reproduction tant au niveau lente qu’au niveau de l’adulte et donc d'utiliser un produit efficace sur les poux ET sur les lentes.

VERIFICATION:

Prenez quelques minutes chaque semaine pour inspecter la tête de vos enfants, notamment si l’établissement vous informe de l’infestation (immédiatement, puis 8 & 15 jours après). N’administrez de traitement qu’aux personnes chez qui vous avez trouvé des poux ou des  lentes. Le permethrine (insecticide) est l'agent actif de nombreux produits antipoux. Les poux sont susceptibles de développer une résistance. Les produits antipoux doivent donc être utilisés en respectant les doses prescrites et le mode d’emploi. Vous n’avez pas besoin d’ordonnance.

COMMENT S’EN DEBARRASSER:

Lors d'une attaque, en utilisant conjointement une  lotion et un peigne fin, vous multipliez vos chances de vous débarrasser rapidement des poux.

SE DEFENDRE CONTRE LES POUX:

36 heures de patience : C’est le nombre d’heures pendant lesquelles le pou peut survivre sans être branché sur un crâne. Ensuite il meurt de faim.
Et si on en congelait un ?
Aucun intérêt scientifique, mais par contre, mettre le doudou préféré de vos enfant au congélateur pendant 8 heures à -20°C, anéantira les poux et les lentes, vous permettant de leur redonner pour s’endormir et de passer ainsi une bien meilleure nuit.
UHT : Pas besoin de soumettre le pou à Ultra Haute Température, ce n’est pas du lait. Gardez en tête que  passer les vêtements et la literie à 60° suffit amplement.
Eviter les contacts. Le pou se déplace juste en rampant. Donc fini les câlins, les enfants qui font les fous le soir avant de se coucher. On ne se touche plus les cheveux… Enfin du moins, on essaye, pendant 10 jours.

POUX, LITERIE et DOUDOU.

La partie la moins agréable et la plus délicate est le grand ménage indispensable de toute votre maison (draps, couvertures, manteaux, voiture, divan, coussins, peluches …). Vous ne pouvez pas faire des machines à longueur de journée et tous les lainages ne supportent d’être lavés à 60° même si le pou, lui, n’y résiste pas. Il vous reste la solution 'Sacs poubelle' qui est à la fois terriblement économique et efficace. Enfermez tous les textiles susceptibles d’abriter des poux dans des sacs plastiques. En 8 jours (certains préconisent 15), tout ce petit monde sera mort sans produit chimique. Et vous ne faites pas prendre de risque aux enfants.

LES ACTIONS PREVENTIVES:

Une coiffure adaptée. Il ne s’agit pas de mettre votre enfant la “boule à zéro” comme au siècle dernier mais compliquer la migration et la vie du pou.

  • Pour les filles, attacher les cheveux : il est important de limiter les prises offertes aux poux. Des cheveux attachés par des chouchous ou bien fixés par des barrettes sont nécessaires.
  • Pour les garçons et les filles, utiliser du gel coiffant : le gel rend la progression du pou beaucoup plus difficile. Les cheveux agglutinés ne lui permettent pas de s’accrocher convenablement.
  • Il vaut mieux traiter la famille  entière, Papa et Maman inclus, afin d'éviter d'avoir recours à des sprays  d'environnement, inefficaces dans la majorité des cas.
  • Eviter la contagion possible à la maison, par l’usage des peignes et brosses communes. Lavez-les ou passez les dans une solution à base de lavande.

TRAITEMENT:

On trouve dans le commerce "bio" des shampooings dit "d'écoliers" à base d'huiles essentielles de lavande ou de géranium qui ne sont pas agressifs pour le cuir chevelu. Ces shampooings sont à utiliser régulièrement (1 à 2 fois par semaine). Vous pouvez préférer la méthode suivante qui est journalière : une fois la tête de votre enfant propre, le coiffer tous les jours en mettant sur le peigne 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de Lavande Angustifolia ou du Géranium Rosat.
CDM dispose de plusieurs produits soit à base de permethrine, dimeticone ou aux huiles essentielles.
http://www.parabeaute.com

... PREVENTION NATURELLE:

Quelques gouttes d’huile essentielle de lavande derrière les oreilles et dans la nuque ont un effet préventif.

  • Se défendre le plus tôt possible mais pas n’importe comment
    • N’utilisez jamais de produits vétérinaires sur vos enfants. Quelle que soit votre bonne volonté, vous risquez des effets cancérigènes ou tératogènes (malformations physiques).
    • Jamais de chouchous imprégnés d’insecticides dans les cheveux des petites filles. C’est dangereux et totalement inefficace.
    • Encore moins de spray insecticide sur la tête de vos enfants.

COMPORTEMENT A L’ECOLE:

Brisez l’omerta liée à ce parasite. Prévenez les responsables de l’école de la présence de poux. Par ce geste, vous éviterez des semaines de propagation et re-contamination. Avoir des poux n’est pas synonyme de saleté, les directeurs savent rester discrets sur l’informateur. De plus, l’arrivée des poux est aussi  énigmatique que de se demander qui de la poule ou de l’œuf est arrivé le premier.
Vérifiez les dispositions de votre établissement concernant la présence ou non de l’enfant à l’école : sur mon règlement intérieur « les enfants porteurs de parasites doivent être traités » uniquement.

  • sources : finilespoux.com et petitmonde.com
  • "Les Petits Mille-pattes" août-sept 2008

 

Haut

Rejoignez-nous sur Facebook!

Haut

Actualités

Permanence & Bébé causette

PERMANENCE & BEBE CAUSETTE

Dates à définir

Au local

33 route d'Orléans à Ingré


sur inscription impérativement ! : contact(@)*jumeauxetplus45.org

(*) enlevez les parenthèsesCes bébé-causettes vous permettent de rencontrer d'autres parents, poser vos questions, échanger sur des questions multiples allant du suivi de la grossesse en passant par l'allaitement, la diversification, le sommeil ... jusqu'aux problématiques scolaires etc ... Ce sont des instants chaleuLesreux d'échanges où chacun apporte son expérien ce dans la grande aventure des multiples.

 

Diaporama

  • Diaporama Jumeaux et Plus 45
  • Diaporama Jumeaux et Plus 45
  • Diaporama Jumeaux et Plus 45
  • Diaporama Jumeaux et Plus 45
  • Diaporama Jumeaux et Plus 45
  • Diaporama Jumeaux et Plus 45
  • Diaporama Jumeaux et Plus 45
  • Diaporama Jumeaux et Plus 45
  • Diaporama Jumeaux et Plus 45
  • Diaporama Jumeaux et Plus 45
  • Diaporama Jumeaux et Plus 45
  • Diaporama Jumeaux et Plus 45
  • Diaporama Jumeaux et Plus 45
Haut